Skip to Content

Lucky losers / Laurent Malot / Albin Michel

A partir de 13 ans

Sean Kinsley, 17 ans, c'est moi. Il y a moins d'un an, je vivais encore à Londres, jusqu'à ce que ma mère surprenne mon père dans les bras d'un homme. C'est là que tout a basculé : déménagement en Bretagne, inscription dans un nouveau lycée, mais surtout coup de foudre pour la plus belle fille du monde ! Ç'aurait pu être le nirvana si des fils à papa n'avaient pas cherché à nous humilier, mes copains et moi. Et comme je ne réfléchis pas toujours aux conséquences, je leur ai lancé un défi. De quelle façon ce défi a pu embraser toute la ville, je me le demande encore ....

Un roman très bien écrit, plein d’humour, qui traite pourtant de sujets pas évidents,  comme le coming out du père, le chômage, la lutte des classes…  Un beau roman aussi sur le dépassement de soi, sur l’amitié et sur les premières relations amoureuses.

[Résumé et avis des lecteurs à retrouver sur Babélio]

Résultat de recherche d'images pour "lucky losers" _ Laisse tomber, c'est la banquise, cette fille, et toi, t'es un rafiot qui va se faire broyer si tu t'approches trop près !
J'aimais bien les métaphores de Kévin, mais celle-ci me faisait mal pour deux raisons : la première, c'est qu'en tant qu'ami il aurait pu m'encourager plutôt que m'enfoncer. La seconde, que j'ai ignorée malgré l'évidence, me rappelait qu'on ne mélange pas les serviettes avec les torchons, Camille étant le must de la serviette, Versace Home pour palace et hôtels grand luxe, tandis que j'étais le torchon le plus basique, un euro quatre-vingts le lot de trois chez Auchan.

 

Thème : Amour – Amitié – Homosexualité