Skip to Content

Bienvenue sur le site internet de l'esep

L’Etablissement scolaire Elisabeth de Portes (esep) appartient à l’Ecole publique du Canton de Vaud et dépend du Département de la Formation, de la Jeunesse et de la Culture (DFJC). Situé sur le territoire des neuf communes entre les rivières de l’Asse et du Boiron, l’esep réunit tous les élèves en âge de scolarité obligatoire dans quatre écoles primaires (1P à 6P) et un collège primaire-secondaire (7P – 8P et 9S à 11S).


Notre vision

Nous visons la réussite de chacun de nos élèves. Nous promouvons pédagogie de qualité et valeurs éducatives dans un climat scolaire et une ambiance de travail propices aux apprentissages.


Notre mission

Nous accompagnons et soutenons chaque élève dans ses apprentissages et le développement de ses compétences dans un cadre clair, sécurisant et stimulant. Nous élaborons et renouvelons nos stratégies dans un esprit d’ouverture, de dialogue et de collaboration.


Nos valeurs

La progression et la diversité des compétences, la collaboration entre professionnels et avec les partenaires, le respect mutuel, l’équité, la détermination et la loyauté.



20080902-104153 Dernières nouvelles


The memory book / Lara Avery / Lumen

Dès 14 ans

On me dit que ma mémoire ne sera plus jamais la même, que je vais commencer à oublier des choses. Au début juste quelques-unes, mais ensuite beaucoup plus. Alors je t’écris, cher futur moi, pour que tu te souviennes !
Sam a toujours eu un plan : sortir première du lycée et filer vivre à New York. Rien ne l’en empêchera – pas même une anomalie génétique rare qui, lentement, va commencer à lui voler ses souvenirs, puis sa santé. Désormais, ce qu’il lui faut, c’est un nouveau plan.
C’est ainsi que naît son journal : ce sont les notes qu’elle s’envoie à elle-même dans le futur, la trace des heures, petites et grandes, qu’elle vit. C’est là qu’elle consignera chaque détail proche de la perfection de son premier rendez-vous avec son amour de toujours, Stuart. Le but ? Contre toute attente, contre vents et marées : ne rien oublier.

Sam serait presque une contre-héroïne. Ce n’est pas la fille belle et populaire du lycée. Elle serait plutôt du genre intello, bosseuse, et presque asociale ! Et pourtant, on s’attache rapidement à elle car elle analyse sa vie et sa maladie avec beaucoup d’humour. Loin de se laisser abattre, lorsqu’on lui diagnostique la maladie de Niemann-Pick de type C (pathologie dégénérative qui altère la mémoire et attaque les organes vitaux), Sam décide que son ambition d’entrer dans une des plus prestigieuses universités des Etats-Unis sera plus forte que tout.

Et puis, c’est sans compter Stuart, le beau Stuart… :D

N’ayez pas peur de l’épaisseur du livre, car on est happé dès les premières pages !

[Résumé et avis des lecteurs à retrouver sur Babélio]

J'étais tellement occupée à essayer d'être meilleure que les autres que j'ai cessé de voir les gens autour de moi. Je croyais savoir ce dont j'avais besoin et peut-être que je ne me suis pas complètement plantée. Je suis contente d'avoir travaillé dur à l'école. Je suis contente d'avoir intégré le club de débat et prononcé ce discours. Mais aujourd'hui, est-ce que ça compte ? Qu'est-ce que je serais devenue une fois que j'aurais biffé toutes les choses à faire de ma liste ?

Thèmes : Maladie – Journal intime - Amour – Amitié – Famille

 

 


Chantier du restaurant scolaire

Etat du chantier au 31 octobre 2016

 

 

 

Le 14 novembre, ça bouge ! Deux pelles mécaniques s'affairent !

 

 

 


Inauguration du Repère, accueil de midi pour les 7P-8P

Jeudi 10 novembre avait lieu l'inauguration du Repère. Le journal La Côte nous a fait l'honneur de sa visite et d'un article paru le 14 novembre !

 

 

 


Quatre sœurs / Cati Baur (Malika Ferdjoukh ) / Delcourt

Dès  12 ans

Résumé de la série : Tout comme les Trois Mousquetaires étaient quatre, les Quatre Soeurs Verdelaine sont cinq. Mais pour les quelques centaines de milliers de lecteurs qui ont offert un magnifique plébiscite aux romans d'origine publiés à l'Ecole des loisirs, il restait un mystère à élucider : à quoi ressemblent-elles physiquement ? Aujourd'hui, Cati Baur répond à cette question grâce à son magnifique coup de crayon, et fait définitivement entrer Enid, Hortense, Bettina, Geneviève et Charlie au panthéon des plus belles héroïnes féminines de la bande dessinée.

Résumé du tome 1 : Enid doit faire dix-sept pas de l’abribus jusqu’à l’impasse de l’Atlantique qui mène à sa maison, la Vill’Hervé. Un de moins que l’automne dernier. La preuve que ses jambes allongent, donc qu’elle a grandi. N’empêche qu’elle est toujours la plus petite des cinq sœurs Verdelaine. Personne ne la croit quand elle dit qu’elle a entendu un fantôme hurler dans le parc. Ni Charlie, trop occupée à réparer Madame Chaudière pour l’hiver. Ni Bettina et ses copines, concentrées sur leur nombril. Ni Geneviève, mobilisée par son propre secret très difficile à préserver. Ni Hortense, plongée dans la rédaction de son journal intime. Ses parents la croiraient peut-être, mais ils sont morts depuis dix-neuf mois et vingt-deux jours. Swift, sa chauve-souris, l’écouterait sûrement, mais elle a disparu dans la tempête. Il faut qu’Enid se résigne : « Convaincre les grands, c’est comme vouloir qu’un chewing-gum mâchouillé une heure conserve son goût du début. »

Une série vraiment captivante ! Les cinq sœurs sont très différentes les unes des autres, tant au niveau de l’âge, que du physique et du caractère. Elles vivent toutes des aventures captivantes : amour, amitié, animaux, maladie, tous les sujets y passent !

Et le plus intéressant, c’est qu’à chaque tome l’histoire est racontée par une sœur différente, ce qui permet de croiser les points de vue et de mieux comprendre chacun des personnages !

[Résumé et avis des lecteurs à retrouver sur Babélio]

 

- Arrête de grincher, Bettina, par pitié! gémit Charlie.
- Elle a ses bricoles, dit Enid. Chaque mois pareil.
- Même pas vrai! Je ne les ai pas. Menteuse. Et voleuse de portable!
- Menteuse toi-même! Je ne sais pas comment ton portable a atterri sous le panier d'Ingrid et Roberto!
- Parce que tu l'y as mis!
- A propos, fit Geneviève au fond du fauteuil (déplacé expressément dans la cuisine afin de mirer Basile confectionnant son couscous), qui a fini le dernier paquet de Lulu Ultra Mince et oublié d'en racheter?
Personne ne répondit, bien sûr.
- Je demande ça pour qu'on ne rachète pas le modèle avec les ailettes. J'aime pas avec les ailettes.
- Moi non plus, dit Bettina. Ca colle aux poils et ça fait mal.

 

Thèmes : famille – amour – amitié – humour - maladie – mort

 


Chantier du restaurant scolaire

 

Madame, Monsieur,

 

 

 

Comme vous l'avez peut-être déjà lu dans notre dernière nouvelle du 18 octobre dernier, le chantier du futur restaurant scolaire va très prochainement démarrer. L'association intercommunale Asse et Boiron (AIAB), la direction du chantier et la direction d'établissement collaborent étroitement afin de minimiser l'impact sur la vie scolaire. Nous vous sommes reconnaissant de bien vouloir noter les points qui suivent :

 

 

 

  • accès à l'école : les élèves venant à pied ou à vélo de Borex (1) empruntent le cheminement habituel. Les élèves venant de Crassier (2) emprunteront désormais le trottoir de la rue de la Tour en lieu et place du chemin du Bouchat. Durant la semaine du 31.10 au 4.11, du personnel communal orientera les élèves ;
  • nuisances : des solutions de repli seront proposées aux classes les plus exposées, lors des évaluations (TS, ECR, examens) ;
  • le chemin du Bouchat entre le croisement avec la rue de la Tour et le bâtiment scolaire sera réservé au chantier (5) ;
  • le garage à vélo est déplacé devant le pavillon (4) ;
  • la rue de la Tour étant une voie de circulation fréquentée, nous appelons tous les usagers à respecter les règles de circulation routière et piétonne, notamment aux arrêts de bus (3). Le chantier est d'ores et déjà indiqué par la signalisation adéquate. Des contrôles de vitesse pourront être effectués ;
  • nous remercions les parents des élèves se déplaçant à vélo ou vélomoteur de bien vouloir s'assurer que l'éclairage fonctionne correctement.

 

 

 

Nous communiquerons par ailleurs régulièrement par le biais de notre site internet.

 

 

 

Restant à votre disposition pour tout complément, nous vous adressons, Madame, Monsieur, nos meilleures salutations.

 

 


Dis-moi si tu souris / Eric Lindstrom / Nathan

Dès 13 ans

 Les règles:
Ne m'induisez pas en erreur. Jamais. Surtout en utilisant ma cécité. Particulièrement devant du monde.
Ne m'aidez pas sauf si je le demande. Sinon, vous ne ferez que me gêner.
Ne vous comportez pas de manière étrange. Excepté le fait que j'ai toujours les yeux fermés, je suis comme vous, seulement je suis plus intelligente.

Parker Grant n'a pas besoin d'une vision parfaite pour voir clair dans le jeu des gens. C'est pourquoi elle a inventé les Règles : ne la traitez pas différemment des autres, seulement parce qu'elle est aveugle, n'en profitez pas non plus. Il n'y aura pas de seconde chance. Demandez donc à Scott Kilpatrick, le garçon qui lui a brisé le cœur...
Quand Scott réapparaît soudainement après des années d'absence, Parker sait qu'il n'y a qu'une seule chose à faire : l'éviter à tout prix.

 LE COUP DE CŒUR de la rentrée !!! Je trouvais le sujet original, mais je ne pensais pas que j’allais tomber à ce point sous le charme de ce bouquin ! L’histoire est prenante, le style de l’auteur est simple, sans chichis, sans clichés. L’héroïne prend la parole avec de l’humour et du mordant, et ça fait un bien fou ! Une histoire qui va vous gonfler à bloc, vous remplir d’énergie, et vous donner envie de vous lever à 5h du matin pour aller courir (enfin… presque ^^) !

Et maintenant, place à un extrait bien long pour vous conquérir :D

[Résumé et avis des lecteurs à retrouver sur Babélio]

Aujourd’hui, j’ai choisi un foulard en soie blanche avec une grosse croix noire sur chaque oeil. C’était soit ça, soit mon hachimaki avec « vent divin » écrit en kanji, mais je n’ai pas voulu embrouiller les nouveaux en envoyant un message contradictoire. En revanche, je crois que j’ai eu tort de laisser ma veste à la maison.
D’habitude, je porte une veste militaire usée dont j’ai coupé les manches, couverte de badges que mes amis m’ont offerts au fin des années. Avec des slogans du style « Oui, je suis aveugle ! Vous vous en remettrez ! » ou « Aveugle, mais ni sourde ni demeurée », et mon chouchou : « Parker Grant n’a pas besoin d’yeux pour lire en vous ! » Tante Célia m’a dissuadée de la mettre ce matin en disant que ça déstabiliserait les anciens de Jefferson, qui ne me connaissant pas. Il s’avère qu’elle a eu tort. Ils ont visiblement besoin qu’on les déstabilise.
J’entends un frottement de semelles et un grincement de bois et de métal alors que quelqu’un s’assied à côté de moi.
— Salut, Parker. Moi, c’est Molly. Désolée pour le retard. J’ai dû passer au secrétariat.
— Tant que ça n’a pas sonné, tu n’es pas en retard.
Tout en gardant un ton détaché, je lui signale qu’être mon binôme implique de m’aider dans certaines tâches en cours, pas dans ma vie en général.
— Ah tu t’appelles Parker, reprend Tête de Noeud.
— Ouah, le coupé-je d’une voix suave, tu as deviné mon nom rien qu’en entendant quelqu’un le dire ! Moi aussi, j’y arrive. D’ailleurs, c’est pas terrible comme nom, Tête de Noeud. Je crois que je vais plutôt t’appeler TDN.

 

Thèmes : Handicap - Amitié – Amour – Course à pied

 


Ouverture du chantier du futur bâtiment Restaurant scolaire et médiathèque

J'ai le grand plaisir de vous annoncer que le chantier cité en titre va commencer  dans les prochains jours. Cette communication vous parvient pendant les vacances: en effet, les autorités intercommunales en charge de la construction ont souhaité commencer au plus vite les travaux, suite au dernier vote d'une des neuf communes, intervenu très récemment, l'objectif étant une mise en service à la rentrée 2018. La première réunion de chantier a eu lieu aujourd'hui mardi 18 octobre: je dispose donc de quelques éléments factuels à vous communiquer.

Les travaux vont commencer par la pose de palissades et la sécurisation des accès. Les élèves venant de Crassier ne pourront plus emprunter le chemin longeant l'arrière du collège: ils devront emprunter le trottoir le long de la rue de la Tour, trottoir dont la sécurisation sera évaluée par les autorités compétentes.

 

Comme les palissades seront posées durant les vacances, du personnel communal orientera, à la rentrée, les élèves vers leurs nouveaux cheminements.


Nouveau règlement d'établissement (RIE)

Le nouveau règlement d'établissement (RIE) est en ligne, dans la section "Documents à télécharger" !


Séance de parents 10S du 11 octobre 2016

Le diaporama présenté en séance de parents 10S du 11 octobre 2016 est en ligne, téléchargeable dans la section "Documents à télécharger" (nécessite un code d'accès).


Photos de classe

Suite à des doléances de parents, exprimées en automne 2015 au sujet du gaspillage de papier de notre ancien prestataire, nous avons décidé de requérir les services d'un photographe proposant des prestations en ligne.

 

Or, il se trouve que nombre de parents se sont exprimés, notamment au travers d'une pétition, sur leur désapointement en regard des prestations du nouveau photographe: politique tarifaire, complexité du processus de commande et accès aux données.

 

Certains parents ayant suspendu leur commande dans l'attente d'éventuelles évolutions, nous avons fait prolonger le délai de commande jusqu'au 16 octobre. En outre, le prestataire a proposé un geste commercial, en doublant la part qu'il rétrocède habituellement aux établissements avec lesquels il travaille.

 

Nous avons pris langue avec Mme Liberale, initiatrice de la pétition, ainsi qu'avec le comité de l'Association de parents (APE). En effet, l'expérience peu concluante de cette année nous a amené au constat que le fonctionnement jusqu'ici en vigueur souffre d'un défaut majeur : l'établissement mandate un prestataire dont les clients, les parents, sont captifs. C'est la raison pour laquelle nous nous associons dès maintenant avec l'APE afin de définir un cahier des charges, sur la base des desiderata des parents, qui permettra de nous mettre à la recherche du futur prestataire. Par ailleurs, le montant rétrocédé sera géré conjointement par l'APE et la Direction, et entièrement consacré à l'organisation d'une manifestation à l'attention des parents, très probablement sous la forme d'une conférence-débat sur un sujet d'actualité.

 


Syndiquer le contenu